Pour découvrir Philippe Claudel...

La Petite Fille de Monsieur Linh, a petite fille de monsieur Linh : roman

a petite fille de monsieur Linh : roman

Le Livre de poche

5,90

"C’est un vieil homme debout à l’arrière d’un bateau. Il serre dans ses bras une valise légère et un nouveau-né, plus léger encore que la valise. Le vieil homme se nomme Monsieur Linh. Il est seul désormais à savoir qu’il s’appelle ainsi. Debout à la poupe du bateau, il voit s’éloigner son pays, celui de ses ancêtres et de ses morts, tandis que dans ses bras l’enfant dort. Le pays s’éloigne, devient infiniment petit, et Monsieur Linh le regarde disparaître à l’horizon, pendant des heures, malgré le vent qui souffle et le chahute comme une marionnette." P. C.


De quelques amoureux des livres

Philippe Claudel

Le Livre de Poche

6,90

Il y a tant de raisons possibles pour qu'un livre ne voie jamais le jour, qu'il semble quasi miraculeux qu'un beau matin quelqu'un ait pris la plume et soit parvenu à en écrire  un.

Avec une délicieuse fantaisie, Philippe Claudel passe en revue une litanie d'écrivains en devenir, de malheureuses victimes de la littérature, soumises à de pathétiques aléas, à des imprévus aussi cocasses que farfelus.


Le Monde sans les enfants et autres histoires, et autres histoires

et autres histoires

Le Livre de poche

5,60

V ingt histoires, à dévorer, à murmurer, à partager. Vingt manières de rire et de s’émouvoir. Vingt prétextes pour penser à ce que l’on oublie et pour voir ce que l’on cache. Vingt chemins pour aller du plus léger au plus sérieux, du plus grave au plus doux. Vingt façons de se souvenir de ce qu’on a été et de rêver à ce que l’on sera. Vingt regards pour saisir le monde, dans sa lumière et dans ses ombres. Vingt raisons de rester des enfants ou de le redevenir. Vingt sourires. Vingt bonheurs. Vingt battements de cœur.


Hauteurs, Ararat

Ararat

Glénat Livres

25,00

Voici un livre intrigant, prophétique, cinématographique, apocalyptique ! Et si la « civilisation » n’existait plus que sur les montagnes où elle a échappé à la montée des eaux ? Le photographe Carl de Keyzer et l’écrivain et réalisateur Philippe Claudel imaginent un monde à la fois inquiétant et captivant qui interpelle la sensibilité autant que les consciences.

Dans un ouvrage précédent, Moments Before the Flood, Carl de Keyzer mettait en images l’Europe littorale menacée par la submersion due au réchauffement climatique.

Dans Hauteurs, le déluge a eu lieu. Le photographe de l'agence Magnum peint un monde suspendu et en suspens où les hommes ont trouvé refuge en altitude. Ses photos réalisées dans les Alpes françaises, autrichiennes, suisses et allemandes, mais aussi dans les montagnes espagnoles, mêlent ironie et angoisse, burlesque et poésie, engagement et romantisme.

Elles ont inspiré à Philippe Claudel les histoires courtes réunies sous le titre Ararat. Autant d’instantanés, entre légèreté, férocité, tendresse et atrocité.

 

L’œuvre de Carl de Keyzer Higher Grounds a été publiée sous forme de livre d’art par l’éditeur néerlandophone Lannoo en 2016. Présentée sous un format plus populaire et associant plus étroitement le texte et les photos, cette nouvelle édition atteindra également un public concerné par la montagne et les problématiques environnementales, ainsi que les lecteurs fidèles de Philippe Claudel.


Meuse l'oubli

Philippe Claudel

Le Livre de Poche

6,30

L’Ardenne, ses brumes, ses forêts, sa lenteur. Les cités endormies dans les boucles de la Meuse s’enfoncent dans le temps, entre mystères et légendes. C’est dans une de ces villes, Feil, que le narrateur, fils de putain, grand amateur de Baudelaire et de Nerval, va tenter d’oublier Paule qui vient de mourir dans la splendeur de ses trente ans.
En 1999, Philippe Claudel avec ce premier roman fait son entrée remarquée en littérature. Chant d’amour, célébration de la femme, de la sensualité, de la mémoire et de la poésie, Meuse l’oubli est aussi un hommage aux gens de peu, aux existences modestes et aux paysages qui sont les reflets de nos âmes.