Pour découvrir Philippe Claudel...

Inhumaines

Philippe Claudel

Stock

16,50

Nous sommes devenus des monstres.
On pourrait s’en affliger.
Mieux vaut en rire.


Quelques-uns des cent regrets, roman
15,30

Le narrateur revient sur les lieux de son enfance pour enterrer sa mère, morte solitaire dans une petite ville du nord de la France. Cette femme fière et forte l'avait élevé seule, son père étant mort à la guerre. Une photo en tenue d'aviateur sur le mur de la chambre évoquait le héros disparu. Mais un jour la légende familiale s'effondre : l'adolescent découvre que sa mère lui a menti sur ce père auréolé de mystère. Il part brutalement de la maison. Il n'a que seize ans. Il sait aujourd'hui qu'il a brisé le coeur de sa mère par ces longues années de silence accusateur. Il se souvient de la silhouette inquiétante du grand-père qu'il croisait chaque jour sur le chemin de l'école, de la grand-mère craintive et distante. Il devine ce que sa mère lui a sacrifié. Ne restent qu'une photographie et une enveloppe qui contiennent le secret de sa naissance. Mais la lumière est-elle toujours préférable à la nuit ? Dédié à « celles et ceux que l'on blesse », Quelques-uns des cent regrets est un des plus beaux romans de Philippe Claudel. Le long chemin du narrateur vers l'apaisement possède une forte intensité dramatique. Paru initialement aux éditions Balland, il a reçu le prix Marcel Pagnol en 2000.


Quelques-uns des cent regrets

Philippe Claudel

Le Livre de Poche

6,30

À l’occasion de la mort de sa mère, et après des années d’éloignement, le narrateur revient dans la petite ville où il a grandi. Le paysage est noyé sous les eaux. Il lui est difficile de reconnaître les lieux, les chemins, les visages, comme il lui est difficile de se confronter à sa propre mémoire, aux questions sourdes, aux secrets enfouis. Les mots parfois peuvent blesser davantage que les silences mais cela, on ne le comprend pas toujours.
Roman de réconciliation par-delà la mort, roman d’amour pour une mère, Quelques-uns des cent regrets prend au cœur. Construit comme une tragédie grecque, il possède la force et la simplicité des existences dont il se fait l’écho.


L'Enquête, roman

roman

Philippe Claudel

Le Livre de Poche

6,90

« Vous êtes une sorte de médecin, n'est-ce pas ? — Pas vraiment..., murmura l'Enquêteur. — Allez, ne soyez pas si modeste ! » reprit le Responsable [...]. « Rappelez-moi le but exact de votre visite ? — À vrai dire, ce n'est pas vraiment une visite. Je dois enquêter sur les suicides qui ont touché l'Entreprise. — Les suicides ? Première nouvelle... On me les aura sans doute cachés. Mes collaborateurs savent qu'il ne faut pas me contrarier. Des suicides, pensez donc, si j'avais été au courant, Dieu seul sait ce que j'aurais pu faire ! Des suicides ? » Ph. Cl.

Grâce à ce petit livre subtil, Philippe Claudel nous montre à quel point la fiction peut saisir le réel. Fascinant. François Busnel, L’Express.

Récit d’une longue marche vers le néant, interrogation sur le sens de la vie et cri d’alarme, cette « Enquête » bien menée fascine, où Philippe Claudel se situe du côté de Kafka et d’Aldous Huxley. Marie-Françoise Leclère, Le Point.


Il y a longtemps que je t'aime, petite fabrique des rêves et des réalités

petite fabrique des rêves et des réalités

Philippe Claudel

Le Livre de Poche

7,10

L'écrivain revient sur l'histoire de la création et du tournage de son premier film Il y a longtemps que je t'aime, sorti dans les salles en mars 2008. Il réunit le scénario du film ainsi que, sous forme d'un dictionnaire, des souvenirs et des réflexions sur l'écriture, la création, le cinéma, ses relations avec les acteurs et l'équipe de tournage, etc. Un making of d'un genre particulier... qui se lit comme un roman et dévoile aussi bien l'artiste que l'homme.