par (Libraire)
18 mai 2021

Benoit Duteurtre et Ma vie extraordinaire

Benoit Duteurtre est un auteur rare et atypique, qui publie tour à tour des romans dont la majeure partie constitue son autobiographie romanesque, et des chroniques, plutôt polémiques sur l’air du temps (la langue française, les motards, les smartphones, l’Europe, les bistrots...) Benoit D. aime à se définir comme « Insolent persifleur de l’ordre dominant ». Ses provocations font du bien car souvent frappés au coin du bon sens.
« Ma vie extraordinaire » est le récit « confessé » de la vie très contrasté du plus vosgien des écrivains parisiens. Depuis tout petit (ses 1an en 1961) Benoit D. nous relate ses vacances et ses nombreux séjours au Grand Valtin, petit village des Hautes-Vosges, où son grand oncle Albert et Rosemonde, sa Tatie des Vosges, l’accueillait en compagnie de sa sœur. Il y passe désormais une partie de sa vie.
« C’est pourquoi, je voudrais, dans les pages qui viennent, tenter d’appréhender, ce que fût réellement ma vie, de vingt ans à soixante ans, durant cette longue traversée qui a suivi mon apprentissage et précédé ma vieillesse »
Toujours aussi enjoué, un rien nostalgique. Il nous parle de l’enfance, de l’adolescence de ses bonheurs dans ses Vosges d’adoption. La nature (« l’enchantement de l’eau ») l’amitié, la musique (sa passion véritable), la famille... y sont présents comme jamais. Un regard émouvant sur sa vie passée, ses démons et ses vieilles dames (à vous de les découvrir).
Ce livre est un régal de senteurs, de découvertes, de mystères, de drôlerie, d’un pays qu’on ne veut plus quitter, les Vosges, « le pays plein de confiance de mon enfance » et d’un écrivain, formidable et talentueux.

Astier, Alexandre

J'ai Lu

6,50
par (Libraire)
21 juillet 2021

Kaamelott, ça se lit

La première fois que j’ai découvert Kaamelott, c’était dans les toilettes du bas chez mes parents. Exempt de tout à priori que m’aurait donné un visionnage préalable de la série télévisée, je découvrais chaque matin durant quelques minutes une littérature de théâtre surprenante, débile et d’une magistrale justesse. Kaamelott, ça se lit.