Les corps ravis

Chemin de fer

12,50
par (Libraire)
5 avril 2018

un objet littéraire non identifié

Justine Arnal, originaire de Lorraine, publie son premier livre pour notre plus grand plaisir. Un conte loufoque, intelligent, dérangeant, saisissant sur le thème de la féminité et de la maternité… L’utilisation abusive d’adjectifs serait tentante pour essayer de décrire cet OLNI (objet littéraire non identifié). Mais à quoi bon ? Puisque chacun y trouvera des résonnances, des émotions, des sensations différentes. Et comme s’il était nécessaire d’en faire encore plus, « Les corps ravis » est illustré par les aquarelles fantasmatiques, élégantes et modernes de Lola Deswarte (nouvelle crise « d’adjectivité aigue » !)… Et comme s’il était nécessaire de faire encore mieux, le tout est publié dans la très belle édition du Chemin de Fer !... Trop c’est trop !

Tous les conseils de lecture