Céline

Anomalie

Des Equateurs

19,00
par (Libraire)
18 septembre 2018

Saisissant!

Quartiers Nord de Paris au début des années 80, c’est là que Mehdi et sa sœur Leila vont grandir, trop vite peut-être… Un roman sur le passage de l’enfance à l’adolescence qui révèle une vérité épineuse. Que se passe-t-il derrière l’amitié, la naissance du sentiment amoureux, la confrontation à la maladie ?
Un roman mené à vive allure qui laisse le lecteur K.O !

Quand Dieu boxait en amateur, roman
par (Libraire)
18 septembre 2018

Après le très beau "Fils du feu"...

Un vibrant hommage à la figure paternelle, qui est tout autant l’occasion de rendre grâce au monde ouvrier, à ces hommes dignes et silencieux. Ce récit d’un fils qui comprendra trop tardivement qui était son père au-delà des apparences et des non-dits a une résonance universelle. Entre nostalgie et tendresse, Guy Boley ne manque pas d'humour. Un livre fort, doux et intelligent, à l’image de ce père...

Mon désir le plus ardent

Éditions Gallmeister

22,70
par (Libraire)
16 juin 2018

En plein cœur!

Quand un grand écrivain au style direct, très cinématographique, amoureux de la nature et des grands espaces sauvages américains écrit une histoire d’amour, ça donne ce livre magnifique !
OUI, c’est un roman d’amour mais NON ce n’est ni niais, ni pathos, ni fleur bleu, ni mielleux, ni cucul la praline ! Au contraire, c’est intense, bouleversant, puissant, émouvant, sensuel, une alternance de sourires au coin des lèvres et de gouttes d’eau dans les cils… Promis !

Les corps ravis

Chemin de fer

12,50
par (Libraire)
5 avril 2018

un objet littéraire non identifié

Justine Arnal, originaire de Lorraine, publie son premier livre pour notre plus grand plaisir. Un conte loufoque, intelligent, dérangeant, saisissant sur le thème de la féminité et de la maternité… L’utilisation abusive d’adjectifs serait tentante pour essayer de décrire cet OLNI (objet littéraire non identifié). Mais à quoi bon ? Puisque chacun y trouvera des résonnances, des émotions, des sensations différentes. Et comme s’il était nécessaire d’en faire encore plus, « Les corps ravis » est illustré par les aquarelles fantasmatiques, élégantes et modernes de Lola Deswarte (nouvelle crise « d’adjectivité aigue » !)… Et comme s’il était nécessaire de faire encore mieux, le tout est publié dans la très belle édition du Chemin de Fer !... Trop c’est trop !

Et toujours elle m'écrivait, récit
par (Libraire)
9 décembre 2017

la partie immergée de l'iceberg

Une plongée au cœur du travail analytique et des méandres de l’inconscient. Au rythme de ce travail passionnant, entre longueurs et fulgurances, J-M Savoye nous transporte dans cette quête de soi et des autres aussi exigeante que fascinante ! Ce récit raconté par l’analysant lui –même est enrichi du point de vue de P. Grimbert, psychanalyste.