René Viviani 1863-1925, Un orateur, du silence à l'oubli
EAN13
9782842875961
ISBN
978-2-84287-596-1
Éditeur
Presses Universitaires de Limoges
Date de publication
Collection
RENCONTRE DES H
Nombre de pages
298
Dimensions
15 x 1 cm
Poids
480 g
Langue
français
Code dewey
944.081092
Fiches UNIMARC
S'identifier

René Viviani 1863-1925

Un orateur, du silence à l'oubli

De

Presses Universitaires de Limoges

Rencontre Des H

Offres

René Viviani, homme politique de la IIIe République, député puis sénateur pendant trente ans, sept fois ministre de 1906 à 1917, est actuellement peu connu en France. Cette biographie, sans complaisance, essaie de présenter l'homme dans toute sa complexité.
Brillant avocat, doté d'une remarquable éloquence, il sut défendre avec virulence les syndicalistes et les journalistes, ce qui lui valut parfois d'avoir affaire lui-même à la justice. Son anticléricalisme acharné a marqué toute son action politique. Député dès 1893, d'abord de la Seine puis de la Creuse de 1910 à 1922, il sut toujours se faire entendre à la Chambre. Militant socialiste, il accepta avec quelques autres de participer à des gouvernements dits « bourgeois », ne rejoignit pas l'unité de 1905 et eut avec Jean Jaurès une relation souvent difficile. Ministre, il fut l'artisan de nombreuses lois sociales. Président du Conseil en 1914 il sut, avec le syndicaliste Léon Jouhaux, transformer en patriotisme l'antimilitarisme qui régnait alors dans la classe ouvrière. Bien que pacifiste, il signa avec le président de la République et les ministres de la Guerre et de la Marine, l'ordre de mobilisation générale du 1er août 1914. Il assuma ensuite pendant quatorze mois la relation entre pouvoir politique et pouvoir militaire dans le déroulement de la guerre.
A la fin de sa vie une maladie contraint René Viviani au silence, il ne mérite pourtant pas l'oubli.
S'identifier pour envoyer des commentaires.