"Le drive", fenêtre ouverte à l'arrière du magasin, place du marché, reste ouvert pour les mois à venir pour le retrait de vos commandes passées sur ce site internet.

  • Coup de coeur !

    Les sœurs Carmines – Tristabelle, Merryvère et Dolorine – vivent seules depuis la mort de leur mère. Elles habitent à Grisailles, une ville qui porte bien son nom car elle est aussi déprimante que dangereuse. Pour subvenir à leurs besoins Merryvère – ou Merry pour les intimes – s’est trouvé une vocation pour la cambriole.

    Malheureusement, son dernier casse ne s’est pas du tout passé comme prévu. Du coup, elle se retrouve avec encore plus de dettes qu’avant, mais surtout elle a mis le nez dans un complot qu’elle aurait préféré ignorer… Car désormais, elle est traquée en tant qu’ennemi n°1 par certaines des plus puissantes familles de Grisailles.

    Ce premier tome, et premier roman de l’auteur, est une belle réussite. L’ambiance y est très glauque et malsaine, mais le lecteur en redemande car elle est bien exploitée par l’auteur. Cela ne devient jamais pesant, car Ariel Holzl trouve toujours le moyen de faire rire ou sourire le lecteur. De plus, vampires, nécromanciens, mages, humains lambdas et morts-vivants se côtoient sans que ça ne paraisse étrange. En résulte un univers décalé, travaillé et original.

    Ce tome-ci est centré sur Merry, une jeune voleuse (habituellement) assez douée et fétichiste des armes blanches. Elle n’en est pas moins courageuse et prête à tout pour sauver sa famille. Mais ses deux sœurs ne sont pas en reste. Il faut dire que les trois miss Carmines ont leur caractère, leur personnalité et ce petit truc en plus qui fait qu’on s’attache tout particulièrement au personnage.

    Ainsi, même si Tristabelle est une vraie tête à claques et qu’elle a un petit problème d’é-lo-cu-tion je l’ai trouvée touchante. Quant à Dolorine, c’est l’innocence à l’état pur. Impossible de ne pas craquer pour cette petite fille qu’on découvre via son journal intime, qui converse avec les fantômes et qui tempère les emportements meurtriers de sa poupée, Monsieur Nyx.

    En conclusion, un premier tome qui m’a scotchée. J’ai tout aimé dans cette lecture : l’univers, l’ambiance, les personnages, l’histoire, la plume de l’auteur... C’est un véritable coup de cœur !


  • par (Libraire)
    18 avril 2017

    coup de coeur de Mathilde

    Plongez dans l’ambiance sordide de Grisaille et explorez  ses bas fonds avec Merry, Tristabelle et Dolorine dont le quotidien peuplé de goules, vampires et autres réjouissances va vite prendre un tournant… cauchemardesque.  Un premier roman au ton mordant de cynisme et de second degré, conseillé aux fans de Tim Burton !


  • par (Libraire)
    29 mars 2017

    coup de coeur Mathilde

    Plongez dans l’ambiance sordide de Grisaille et explorez  ses bas fonds avec Merry, Tristabelle et Dolorine dont le quotidien peuplé de goules, vampires et autres réjouissances va vite prendre un tournant… cauchemardesque.  Un premier roman au ton mordant de cynisme et de second degré, conseillé aux fans de Tim Burton !