Martin B.

Soyez heureux - réflexions sur la vie
12,90
4 juillet 2017

Pourquoi pas ?

Pourquoi la vie c’est ça ? Pourquoi ça serait pas carrément autre chose en fait ? Entre rêve et réalité, autant de dessins que d’envolées lyriques, humoristiques et amères… Un chef d’œuvre en deux volumes…

(J'ai mis 5/5, mais j'aurais aimé mettre 6/5...)

Jean Doux et le mystère de la disquette molle
15 mai 2017

Excellent !

Du titre à la fin, c’est n’importe quoi !

ON FERA AVEC

Larcenet, Manu

Les Reveurs

15,00
15 mai 2017

Pas une nouveauté mais très cool quand même

Pas une nouveauté mais très cool quand même, sur le sentiment de fragilité de l’Homme, l’insignifiance de l’existence, la peur de la vie, la peur tout court. De la philosophie maladroite, maladroite comme toi, maladroite comme moi, de la philo tellement bonne... « Quand j’étais petit et qu’on me demandait ce que je voulais faire plus tard je répondais aventurier. Quand je pense qu’aujourd’hui l’idée d’aller à Auchan aux heures de pointe me terrifie ! »

PAUSE

Cafetière

13,00
15 mai 2017

Zaï Zaï Zaï Zaï 2

C’est peut-être pas fait exprès, mais « Pause » aux éditions la Cafetière, ça fait très Fabcaro. Comment se renouveler après le succès intersidéral de « Zaï Zaï Zaï Zaï » ? Comment faire autre chose que « Zaï Zaï Zaï Zaï 2 » ? Toutes ces questions posées auxquelles Fabcaro n’apporte aucune réponse : il fait une pause.

Perceval

Le Lombard

19,99
18 janvier 2017

Pas piquée des hannetons

Chrétien de Troyes c’est géant. Dans les vers du poète on s’égare, on s’oublie, une page suffit à nous emporter au Moyen-Age, avec les chevaliers, les belles dames, les rats, les chrétiens qui brûlent des gens et les ordures jetées par la fenêtre (mais bon à la Cour du Roi Arthur y avait pas ça, et donc y en a pas dans la BD, je vous rassure). Ça m’a toujours effaré, ça, chez cet homme. Le soir après une journée de boulot harassante celui qui ne trouve la force de ne lire qu’une seule page s’endort apaisé. Avec Chrétien de Troyes, une seule page suffit... Et ça le duo franco-danois composé d’Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg l’a bien compris : on se retrouve avec une œuvre pas possible vraiment pas piquée des hannetons, le jeune Perceval se lance dans un monde bucolique pour devenir chevalier de la Table Ronde. Au gré des rencontres, des victoires et des honneurs, il croise la route d’un mystérieux Roi Pêcheur, du Roi Arthur, et celle du Saint Graal qui donne la vie éternelle… Une bande dessinée qui présente à merveille le conte de Chrétien de Troyes, écrit au XIIème siècle. Les auteurs reprennent avec humour les principales mésaventures d’un Perceval ingénu et ajoutent leur pierre à la grande légende arthurienne. Un incontournable (oui, encore un…)