"Le drive", fenêtre ouverte à l'arrière du magasin, place du marché, reste ouvert pour les mois à venir pour le retrait de vos commandes passées sur ce site internet.

Leslibrairesdetirloy L.

Chère Ijeawele, ou un manifeste pour une éducation féministe
11 mars 2017

Toujours aussi drôle... et pertinente !

Quand on s'est exprimée publiquement sur le féminisme ("Nous sommes tous des féministes"), il faut bien s'attendre à ce qu'aux yeux de ses proches, on fasse désormais référence sur le sujet. A l'occasion de la naissance de sa fille, une amie de Chimamanda Ngozi Adichie, Ijeawele, lui demande des conseils pour élever son enfant de manière féministe. Ce court texte est la réponse de l'auteure à cette requête. Avec beaucoup d'humour et de finesse d'esprit, elle nous prouve une fois de plus que l'égalité femme/homme repose avant tout sur des principes simples, évidents, et qu'il est aisé de transmettre aux générations futures.
Un texte à glisser dans les cadeaux de naissance de tous les jeunes parents, de filles comme de garçons, pour leur donner les clefs d'un monde plus juste.

Irena, Le ghetto tome 1

Le ghetto tome 1

Glénat BD

14,95
14 janvier 2017

Un personnage incroyable à découvrir

Peu sont ceux qui connaissent Irena Sendlerowa, femme incroyable de la résistance polonaise qui sauva des milliers d'enfants du ghetto juif de Varsovie.
Cette bande-dessinée aborde ces années sombres de la Pologne sous l'autorité du Reich d'Hitler, sans en adoucir la violence, et dévoile les prémices de l'engagement d'une des plus grandes héroïnes de la Seconde Guerre Mondiale.
Une vraie réussite, on attend avec hâte la sortie du tome 2, en mars 2017.

Sur les chemins noirs
18 octobre 2016

La découverte du connu

Avec ce livre, Sylvain Tesson nous entraîne dans une marche récupératrice à travers la France. Et pas n'importe quelle France, celle des chemins noirs, celle de l"hyper-ruralité", celle où le passé est aussi, un peu, le présent.
Nous y découvrons un pays qui est pourtant le nôtre, qui fait naître en nous des souvenirs de choses que nous n'avons pourtant jamais vues.
Cette marche est également un moyen de reconquérir d'autres chemins, ceux qui, à défaut d'être noirs, sont obscurs.
Ces chemins sont les intimes, les personnels, et ils débouchent, si nous parvenons à les suivre, sur un territoire aux frontières plus poreuses entre nous et le monde, un territoire fait de bocages et de haies.
Voici ce que nous propose le nouveau voyage de Sylvain Tesson, une marche dans laquelle nous nous faisons pays.

Lancelot R.

Les bottes suédoises
22 septembre 2016

La vie continue

Que nous reste t-il lorsque nous n'avons plus rien ?
Cette question s'empare de la vie de Fredrik Welin après que sa maison a été réduite en cendre dans un étrange incendie. Désormais installé dans sa vieille caravane, Fredrik va devoir s'ouvrir à nouveau aux autres, sa fille, ses voisins, ainsi qu'à une jeune femme, nouvellement rencontrée.
Tout comme dans les événements qui prennent trop rapidement pour cible, en tant que cause de leurs malheurs, des corps étrangers, le personnage se démène avec ses peurs, celle de la mort notamment qu'il sent se rapprocher inexorablement. Les inquiétudes et les douleurs de ce médecin retraité laissent voir un ennemi davantage intérieur qu'extérieur.
Henning Mankell signe un dernier roman émouvant dans lequel le protagoniste se livre à une lutte contre le repli sur soi tout en évoquant les failles humaines où nous nous plaisons à rester seul.
Que nous reste t-il lorsque nous n'avons plus rien ? La possibilité de tout reconstruire.

Lancelot R.

phare 23

Actes Sud

19,80
16 septembre 2016

Un homme à la mer

Notre héros n'est pas un héros. Sale, dépressif, et tout seul, le gardien de la balise 23 contemple un espace infini qui le renvoie à de douloureux souvenirs et à de profonds secrets.
Au cœur de ce territoire désolé, intime comme stellaire, notre « héros » attend. Que quelque chose arrive, que quelque chose se passe, il attend jusqu'à avoir des hallucinations. Alors que le personnage semble définitivement basculer dans la folie, de nouveaux événements vont venir perturber son quotidien.
Le réel est bien de retour et avec lui, la guerre. Prisonnier des ses choix et de ses désirs, ce protagoniste, dont nous ne connaissons pas le nom, va devoir prendre de nouvelles décisions aux conséquences terribles.
Œuvre de science-fiction jouant avec les codes de romans contemporains, Phare 23 ne se lit pas comme un livre d'action spatiale, au souffle épique et aux bruits de pistolaser mais plutôt comme un roman sur la guérison psychologique des affres de la solitude et de la guerre à travers l'échange et une parole retrouvée.

Lancelot R.