EAN13
9782728314997
ISBN
978-2-7283-1499-7
Éditeur
École Française de Rome
Date de publication
Collection
Collection d'histoire et d'archéologie médiévales
Nombre de pages
488
Dimensions
16 x 24 x 2,6 cm
Poids
749 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

De la dictature à l'état d'exception

Approche historique et philosophique

École Française de Rome

Collection d'histoire et d'archéologie médiévales

Offres

Une approche historique et philosophique du concept d'exceptionnalité 
Cet ouvrage collectif naît d’abord d’un contexte. À une époque où les crises s’enchaînent au point de paraître permanentes, les législations d’urgence, les mesures dérogatoires connaissent une expansion telle que l’exception semble devenir la règle. Pourtant, le concept même d’état d’exception ne va pas de soi et il alimente, dans le champ académique, de nombreux débats. Ne masque-t-il pas, derrière le sentiment partagé de quitter un monde politique et constitutionnel stabilisé, des situations juridiques très différentes ? Ce faisant, ne nous rend-il pas, paradoxalement, impuissants à penser le monde qui vient ?Les textes rassemblés ici proposent d’élargir ces réflexions en les réinscrivant dans une perspective historique longue. Ils présentent un vaste répertoire des formes historiques de « l’exceptionnalité », depuis l’institution romaine de la dictature jusqu’à l’état d’urgence contemporain, en tenant compte des normes et des pratiques juridico-politiques, mais aussi des concepts qui leur ont été associés.Au fil d’un dialogue entre histoire et philosophie, l’ouvrage s’ouvre à d’autres disciplines et aux réflexions transversales qui ont accompagné ces concepts. Il interroge la manière dont des termes comme ceux de « dictature » ou d’« état d’exception » circulent et se modifient, en laissant émerger des questions récurrentes, notamment autour du rapport du droit et du politique à l’histoire et au temps…
S'identifier pour envoyer des commentaires.