Conseils de lecture

Jean-Luc Cornette

Glénat Disney

19,00
par (Libraire)
16 décembre 2021

Pour les petits et pour les vieux.

Mickey doit affronter pas un, pas deux, pas trois, pas quatre, pas quatorze, mais bien MILLE Pat Hibulaire... Et c'est vraiment un plaisir coupable de retrouver Mickey dans cette aventure médiévale loufoque pour petits, moyens, grands et vieux.


Marini Enrico

Dargaud

18,00
par (Libraire)
16 décembre 2021

Braquez quelqu'un.

Alors là, je ne sais plus quoi dire. Si vous n'avez pas d'argent, braquez quelqu'un. Vous DEVEZ lire cette BD.


roman-poésie

Grasset

14,50
par (Libraire)
8 décembre 2021

Un auteur qui sait écrire la vie

La première chose que l’on remarque en ouvrant ce livre, c’est qu’il y a
quatre fois moins à lire que dans d’autres au même prix. Je vous interromps tout de suite, et je vous jure que vous allez relire certaines de ces pages bien plus de quatre fois, tant le verbe de Victor Pouchet est juste, précis, et bouleversant… Un auteur qui sait écrire la vie.


20,90
par
14 septembre 2021

La femme et l’oiseau

Dans le contrefort des Vosges, ancien « Malgré-nous » Thomas vit sa retraite loin de tout. Souvent sont esprit se perd sur le front de l’Est, pour y retrouver la guerre, les villages incendiés, taches noirâtres sur la lande de terres gelées. Alors que sa petite nièce vient se mettre au vert chez le vieil homme, une étroite relation va se nouer. Fort de son expérience il va l’aider à accepter ses origines, forte de sa jeunesse elle va l’ouvrir au monde. Ensemble ils vont voyager haut, là où volent les faucons, là où les esprits s’ouvrent.
L’auteur par sa plume ne nous livre pas seulement l’histoire intime d’un malgré nous où il dépeint ses conditions de détention dans les camps d’internement Russe, mais aussi le récit poignant de deux êtres en quêtes d’identité, et d’acceptation.


19,00
par
14 septembre 2021

Ne t’arrête pas de courir, Mathieu Palain

Toumany Coulibaly, athlète, champion, voleur…
A travers ce roman-reportage, l’auteur journaliste plonge dans l’univers du milieu carcéral par le biais d’une série d’entretiens. Ici le corps du coureur se repose, se prépare, résiste dans l’espoir de peut-être un jour renouer avec la piste, de ne pas replonger dans la criminalité et d’enfin vivre sa vie.
Mathieu Palain questionne ce destin singulier, perdant la distance du journaliste, pour devenir le confiant, l’ami. Le champion doit-il se débarrasser de ses rêves pour dépasser sa condition et renouer avec la normalité d’une vie sans adrénaline ? Ou doit-il au contraire ne rien lâcher et redevenir enfin l’athlète, au risque de ne pouvoir se débarrasser de ses fantômes.
Plus qu’un roman biographique, « Ne t’arrête pas de courir » est une histoire d’amitié où l’auteur interroge notre société ; celle d’une justice à deux vitesse, en portant son regard au-delà des murs et des barreaux.
Une surprise, une claque, une intense envie de tourner les pages, mon vrai grand coup de cœur de cette rentrée.