La variante chilienne

La variante chilienne

Pierre Raufast

Alma Editeur

  • 12 mai 2016

    Pierre Raufast, en formidable conteur, nous emporte et nous séduit avec les histoires pittoresques de Florin, un homme qui, suite à un accident survenu dans son enfance, a su compenser sa mémoire défaillante en conservant ses souvenirs sous forme de petits cailloux minutieusement rangés dans des bocaux. Un roman original, drôle et poétique.

    Denis


  • par (Libraire)
    16 avril 2016

    La variante chilienne des poupées russes

    Après la Fractale des Raviolis, exercice littéraire aussi original que bien exécuté, on attendait Pierre Raufast au tournant pour son deuxième roman, et le pari est réussi ! De son premier roman, on retrouve le meilleur : des anecdotes, qui, malgré leur diversité, s'enchaînent avec une efficacité redoutable, et surtout, le caractère hautement jubilatoire de ces histoires. C'est en effet une des constantes de Pierre Raufast : il a une capacité incroyable à inventer des récits absurdes mais géniaux, revisitant l'Histoire de Jeanne d'Arc à Jorge Luis Borgès, soulevant les questionnements les plus saugrenus, sans jamais tomber dans la caricature.
    On commence l'histoire avec Pascal, professeur de philosophie vieillissant, accompagné de Margaux, adolescente hantée par un passé récent. Ils aspirent désormais au calme, mais leur semblant de tranquillité va bientôt être ébranlé par leur rencontre avec Florin. Privé de ses émotions et des souvenirs liées à celles-ci, Florin collectionne les cailloux, témoins tactiles de sa mémoire perdue. Leur seul toucher lui permet de se rappeler avec exactitude les instants qui auraient dû le marquer naturellement. Et il les raconte comme des faits divers, aucune émotion ne transparaît jamais, tandis que nous, lecteurs, sommes, au contraire, animés par un flot de sentiments multiples, passant du dégoût, lorsque l'on rencontre des fossoyeurs aux pratiques douteuses, à l'adrénaline d'une partie de cartes qui n'en finit plus.
    Pierre Raufast, en véritable conteur moderne, a le don de réinventer un univers que l'on croyait connaître par cœur, de faire de détails du quotidien des éléments de découverte constante, de la même manière qu'il transforme Pac-Man en quête existentielle. Et il nous offre même une philosophie de vie à travers ses personnages, en restant toujours d'un optimisme à toute épreuve, faisant de La variante chilienne une nouvelle perle de fantaisie, un petit bijou de bonne humeur, qui surgit parmi les autres romans comme le premier rayon de soleil après une décennie entière de pluie.


  • par (Libraire)
    18 décembre 2015

    ***Idée cadeau n°19***

    Une rencontre entre trois personnages attachants lors d'un été caniculaire. un homme qui ramasse des cailloux pour garder ses souvenirs, ça ne s'invente pas. Un roman poétique !


  • 8 octobre 2015

    amitié

    Si j’avais été moyennement convaincue par son premier roman « La fractale des raviolis », je dois dire que j’ai été agréablement surprise par ce second opus.

    Ici, l’auteur choisi comme fil conducteur de ses histoires les petits cailloux de Florin.

    De très agréables histoires à lire et à découvrir, avec pour toile de fond des réflexions sur la mémoire.

    L’image que je retiendrai :

    Celle des petits cailloux tous mélangés, quel dommage !

    Une citation :

    « J’ai l’impression que les malheurs passés hypothèquent les bonheurs futurs. Florin, lui, peut jeter les cailloux indésirables. » (p.208)

    http://alexmotamots.wordpress.com/2015/10/05/la-variante-chilienne-pierre-raufast


  • par (Libraire)
    2 octobre 2015

    Suite à un malheureux accident, Florin a perdu les émotions; et sans émotions, pas de souvenirs.Dès lors comment parvenir à vivre sans avoir aucun souvenir de son existence? Florin a trouvé la solution: il associe à chaque événement qui lui semble important de sa vie un caillou de forme particulière. Il lui suffit alors de palper le caillou pour se remémorer immédiatement l'endroit où il l'a ramassé et par là même de faire resurgir l'événement qui lui est associé.
    Sa vie est ainsi résumée dans d'innombrables bocaux entreposés dans sa maison de campagne où il vit seul depuis des années.

    C'est auprès de ce personnage hors du commun que Pascal, un prof de philo, accompagné de son élève Margaux, décident de passer leurs vacances. Leur rencontre est l'occasion pour Florin de faire resurgir pêle mêle les grands moments de sa vie comme une succession de contes et de découvrir l'essence même de ce que sont le souvenir et la mémoire.

    Une fable magnifique sur la place du passé dans la vie, sur le poids des souvenirs, sur le pouvoir extraordinaire de l'instant présent. Ce roman est plein de poésie, de philosophie,d'humanité et de sensation; un condensé d'émotions qui amène le lecteur à se poser cette ultime question: qu'est ce que vivre pleinement et comment y parvenir?
    une merveille


  • par (Libraire)
    21 septembre 2015

    savoureux et jubilatoire ...

    Pascal, professeur de littérature, emmène Margaux pendant deux mois dans un gîte paumé à la campagne. Ils font la connaissance de leur voisin, Florin, un vieux bourlingueur atypique, avec qui ils se lient d’amitié. Suite à un accident dans son adolescence, Florin a perdu la faculté de ressentir des émotions. Ses souvenirs, il les transforme en cailloux qu’il ramasse et qu’il range dans des bocaux. Chaque caillou est prétexte à raconter une anecdote sans pareil : l’histoire de ce village noyé sous la pluie pendant 12 ans, celle de la piscine transformée en potager, des fossoyeurs truands … Savoureux et jubilatoire, ces histoires incroyables se relient au passé d’un homme qui n’en a plus.


  • par (Libraire)
    21 septembre 2015

    Pierre Raufast nous avait surpris avec son premier roman "La Fractale des raviolis" paru l'année dernière et qui vient de sortir en format poche. Il revient avec un roman tout aussi réjouissant centré sur un homme atteint d'une maladie rare qui l'empêche d'éprouver des émotions et donc se constituer des souvenirs ; Le seul moyen qu'il ait trouvé, c'est de serrer très fort un petit caillou afin de se rappeler du ressenti. Ainsi il s'est constitué une bibliothèque de cailloux que Pierre Raufast prend un malin plaisir à nous raconter.
    Un conteur pour adultes est né.


  • par (Libraire)
    19 septembre 2015

    Un livre tout emprunt de légèreté et d'humour ; Un homme qui a perdu toute émotion n'a pas d'autres moyens de conserver des cailloux pour se souvenir !
    Drôle, caustique, Raufast retrouve l'énergie subtile de "La fractale des raviolis par une succession d'histoires plus incongrues les unes que les autres !
    Le cap du deuxième roman est réussi !


  • 2 septembre 2015

    Coup de coeur d'Aurélia

    L'été est là.

    Pascal, prof de littérature passionné, veille sur Margaux, lycéenne en fuite. Florin, leur voisin estival, est charismatique et énigmatique. C'est un homme à part qui se dévoile petit à petit, au rythme des petits cailloux qu'il collectionne.

    Leurs discussions et anecdotes nous transportent et nous tiennent en haleine jusqu'au bout.

    Un beau roman à savourer !

    Aurélia


  • par (Libraire)
    31 août 2015

    Voilà un roman comme on les aime !
    Un roman de rencontres et d'émotions, de petits cailloux et de grands souvenirs, de bons mots et de belles phrases ...
    Pierre Raufast n'a pas peur de s'approprier le genre du conte pour nous conter mondes et merveilles !
    Suivez Pascal, professeur de philosophie investi et attendri par Margaux, jeune fille poétesse en proie à une période difficile, celle du passage à l'âge adulte avec ses peurs, ses regrets et ses dangers.
    Rencontrez Florin, cet homme fantastique, collectionneur de pipes, de bons vins et surtout de milliers de cailloux, rétention d'une mémoire qui lui fait défaut depuis son plus jeune âge. Florin est une Anesidora ds temps modernes ("celle qui fait sortir les présents des profondeurs" en grec, que l'on appelle aussi Pandora). Un cailloux c'est un souvenir, une anecdote des plus rocambolesque et touchante.
    Ouvrez ce livre et laissez vous bercer ...
    Alexia - Librairie Le Merle Moqueur


  • par (Libraire)
    29 août 2015

    Drôle, touchant et poétique !

    C'est l'histoire d'une rencontre. Celle de Pascal, prof amoureux des livres qui font sa vie; de Margaux, adolescente mal dans sa peau à la plume prometteuse; et de Florin, personnage fort dont les souvenirs s'évanouissent irrémédiablement. Il range dans ses bocaux autant de cailloux que d'évènements pour faire revivre sa mémoire.
    L'auteur remonte le fil fragile de la vie et du temps qui passe, nous contant des histoires à la fois drôles, touchantes et poétiques.
    Valérie et Laure


  • par (Libraire)
    25 août 2015

    Le Petit Poucet des souvenirs

    Comme chaque été, Pascal, professeur de philosophie solitaire, part à la campagne. Cette année, en plus de ses livres, il embarque avec lui l'une de ses élèves, Margaux, fille d'un de ses collègues en proie à quelques tourments. Ces deux êtres un peu hors du monde vont faire la rencontre d'un homme pour le moins original:Florin. La soixantaine, le regard franc, sérieux fumeur de pipes dont il fait la collection, Florin n'a pas de mémoire. Ou du moins la perd-il depuis son enfance à la suite d'un accident. La seule mémoire qu'il lui reste est une mémoire sensorielle. C'est pourquoi il ramasse un caillou à chaque fois qu'il souhaite garder un souvenir. Et des histoires à raconter il en a plus d'une... Des bocaux entiers remplis de cailloux. La campagne l'été, les vers luisants dans les hautes herbes, une table dans un jardin, quelques bouteilles de vin, le fumet d'une pipe de bruyère. Le décor est planté, il ne reste plus qu'à écouter.

    Pierre Raufats confirme ses talents de conteurs fantasque. Son personnage de Florin c'est un oncle d’Amérique tombé du ciel, mi-gangster du dimanche, mi-loup solitaire. Une réussite qui a le charme suranné des contes d'Orient.


  • par (Libraire)
    24 août 2015

    Rentrée littéraire

    Pascal, le philosophe et Margaux, jeune adolescente perdue se réfugient, le temps des vacances, dans une maison loin du bruit du monde. C’est là qu’ils feront la rencontre de Florin, un homme atypique et attachant qui distille ses souvenirs grâce à des cailloux collectionnés tout au long de sa vie…Un roman empreint de grâce et de magie.


  • par (Libraire)
    22 août 2015

    Pascal est professeur de philosophie, chaque année il profite de ses deux mois de vacances pour lire, travailler, écrire des articles. Mais cette année, ses projets son bouleversés par Margaux, une de ses élèves qui a quelques ennuis et qui aimerait s'éloigner de son quotidien. Si Pascal ne peut s'empêcher de penser à la Lolita de Nabokov et à son professeur Humbert, la référence s'arrête là ; leur relation, plus profonde que celle d'un professeur avec son élève, ne dépassera pas le stade de l'amitié.
    Les voilà tous les deux partis vers la vallée de Chantebrie, pour passer deux mois dans un gîte reculé où ils espèrent rester discrets... Mais c'était sans compter sur le hasard des rencontres qui met sur leur route Florin, un vieil homme attachant qui collectionne les pipes et... les bocaux remplis de cailloux ! Pascal, d'abord perplexe face à cette accumulation de pierres, comprend vite qu'elles ont une importance capitale pour Florin. Le vieil homme a associé à chaque caillou un souvenir ; ainsi, en plongeant la main dans un de ses bocaux, il peut voyager à loisirs à travers son passé. De l'histoire du village noyé sous la pluie à celle du potier qui apprit des dizaines de langues mortes en passant par celle du gang du cimetière, on ne s'ennuie jamais quand Florin raconte !
    Véritable bouffée d'air frais pour les personnages et pour les lecteurs que nous sommes, les anecdotes de Florin et les histoires de Pascal et Margaux nous entraînent au cœur des relations humaines et nous font oublier notre propre quotidien ! Un roman drôle et subtil, à la force tranquille !


  • par (Libraire)
    21 août 2015

    Coup de cœur rentrée littéraire

    Pascal, le philosophe et Margaux, jeune adolescente perdue se réfugient, le temps des vacances, dans une maison loin du bruit du monde. C’est là qu’ils feront la rencontre de Florin, un homme atypique et attachant qui distille ses souvenirs grâce à des cailloux collectionnés tout au long de sa vie…Un roman empreint de grâce et de magie.


  • par (Libraire)
    21 août 2015

    Coup de cœur rentrée littéraire

    Pascal, le philosophe et Margaux, jeune adolescente perdue se réfugient, le temps des vacances, dans une maison loin du bruit du monde. C’est là qu’ils feront la rencontre de Florin, un homme atypique et attachant qui distille ses souvenirs grâce à des cailloux collectionnés tout au long de sa vie…Un roman empreint de grâce et de magie.


  • par (Libraire)
    17 août 2015

    Souvenirs, souvenirs

    Après « La fractale des raviolis », Pierre Raufast confirme son talent créatif de raconteur d'histoires, à l'imaginaire débridé et cocasse, enjôleur et envoûtant, entraînant le lecteur de surprises en étonnements au fur et à mesure que Florin, qui a rattaché ses souvenirs à des cailloux pour ne pas les perdre, les sort un à un de ses bocaux pour les conter à Pascal, professeur de philosophie perplexe et à Margaux, adolescente perturbée par la mort de sa mère. Mais que pèse le poids de tous ces souvenirs ? Une belle réjouissance.


  • 29 juillet 2015

    Coup de coeur littérature française

    Souvenez-vous : l'an dernier, nous découvrions Pierre Raufast et ses raviolis empoisonnés qui, loin de nous faire trépasser, nous ont tout de même fait mourir de rire. C'est donc avec une grande jubilation qu'on se plonge dans cette "Variante chilienne", d'autant que le livre est truffé de petits clins d’œil à "La Fractale des raviolis"... et vice-versa. Ça fait partie du génie de l'auteur !
    Faites sans tarder connaissance avec Margaux, Pascal et Florin, devenus par hasard et le temps d'un été voisins et amis. Ce dernier est affecté d'un trouble particulier : il ne ressent pas les émotions. Or, les souvenirs s'enregistrent dans notre mémoire par ce biais, et il est obligé de trouver un « truc » pour pouvoir éviter l'amnésie. C'est ainsi que débute sa collection de cailloux, qui devient comme une sorte de disque dur de son cerveau. De quoi piocher des histoires truculentes, extraordinaires, drôles ou effrayantes quasi à la demande. Et tout comme Margaux et Pascal, on en redemande !


  • par (Libraire)
    18 juillet 2015

    Vous allez en redemander!

    Après La fractale des raviolis, Pierre Raufast revient avec un nouveau roman plein d'histoires à la hauteur de nos attentes. Margaux, adolescente éprise de poésie et Pascal son professeur de philosophie partent deux mois dans une maison de location dans la vallée de Chantebrie. Ils vont rencontrer Florin leur voisin qui a l'art de raconter des histoires. Sorti d'un comas à l'âge de treize ans, il ne ressent plus d'émotions depuis ce temps et utilise des cailloux pour fixer ses souvenirs. Il sort donc divers cailloux de bocaux rangés par années pour raconter ses souvenirs à ses voisins qui ne sont pas les seuls à se délecter de ses histoires!

    Marie Nawrot