"Le drive", fenêtre ouverte à l'arrière du magasin, place du marché, reste ouvert pour les mois à venir pour le retrait de vos commandes passées sur ce site internet.

Le terroriste noir

Le terroriste noir

Tierno Monénembo

Seuil

  • par (Libraire)
    31 octobre 2012

    Un bon roman historique

    Capturé par l’armée allemande en 1939, Addi Bâ parvient toutefois à s’évader, puis au terme de mois d’errance, est récupéré moribond par une famille vosgienne, dans le petit village de Romaincourt. L’homme, avare de parole, s’intègre petit à petit dans la vie locale, multiplie les conquêtes amoureuses et les amitiés. C’est dans cet univers qu’il organise le premier maquis de résistance dans les Vosges…

    Tierno Monenembo nous offre un roman historique passionnant, menée dans une langue orale contaminée par la gouaille vosgienne… et ça fonctionne ! La guerre y est vue comme une machine implacable à déraciner les individus, car pour la première fois de l’histoire, on aura vu des Australiens en Normandie, des Italiens en Ethiopie, des Américains au Japon, des Indiens dans l’armée anglaise, des Indochinois en Afrique du Nord… et un Guinéen dans un coin perdu des Vosges…

    A découvrir !

    (Déplorerai-je du bout des lèvres un peu de subjectivité et de parti pris ? Peut-être …)


  • 16 octobre 2012

    Un peu confus

    Le parcours d'Addi Bâ est intéressant mais il n'est pas facile de s'y retrouver: on ne sait pas toujours si l'action en cours précède ou suit celle qui vient d'être décrite, on ne sait pas non plus toujours qui parle. Addi Bâ est vu comme un messie, la compaaraison avec Jesus est explicite et comme lui, il sera trahi. Cet étrange récit semble ne jamais vouloir s'apesantir sur un événement mais vite passer d'un moment à l'autre. L'ensemble donne l'impression d'une suite d'anecdotes, parfois rocambolesques ou tendres et dans ces deux registres, l'auteur fait preuve de virtuosité: l'épisode de la montre pour laquelle les résistants français se battent, ce qui conduira leur grande opération à l'échec, ou l'explication de la venue d'Addi Bâ en France sont sarcastiques à souhait et la relation mystérieuse qui unit Addi Bâ et la femme de celui qui le découvre dans les champs est touchante. Pour autant, ce roman m'a laissée sur ma faim.


  • par (Libraire)
    5 septembre 2012

    "Le terroriste noir" évoque l’histoire vraie d’Addi Bâ, jeune tirailleur sénégalais qui organisa en 1942 l’un des premiers maquis vosgiens et qui fut exécuté en 1943. Évocation cocasse, légère et émouvante de cet homme qui fut le chef de réseau, l’amant, le père spirituel et tout simplement l’ami des habitants. À la manière du conteur, Tierno Monénembo rend un bel hommage vibrant et mérité à ces jeunes tirailleurs morts pour la France.


  • par (Libraire)
    31 août 2012

    C'est avec une formidable verve que Tierno Monénembo nous conte l'histoire d'Addi Bâ, tirailleur sénégalais de la guerre de 40, devenu pour l'occupant allemand « Le terroriste noir ». Son irruption dans un petit village des Vosges – où il organisera le maquis – va bouleverser la vie des habitants, séduits par cet attirant personnage. On rit, on pleure, on s'étonne à la lecture de ce roman où la drôlerie côtoie sans cesse le tragique.