En salle

Claire BAGLIN

Les Éditions de Minuit

  • par (Libraire)
    1 octobre 2022

    LE TRAVAIL DANS UN FAST-FOOD

    Un récit en deux temps ; l'enfance de la narratrice avec son père ouvrier, des souvenirs de moments simples, des vacances avec des arrêts au restaurant et le travail aujourd'hui dans un fast-food avec ses règles, ses managers, la rigueur du service, du nettoyage. Il y a les différents postes qu'elle occupe en salle ; au drive, à la machine à café. Beau parallèle entre la vie ouvrière du père et le travail de la fille avec ses gestes répétitifs. Premier roman au style maîtrisé.


  • par (Libraire)
    23 septembre 2022

    La condition des équipiers

    Ce premier roman est d'une très belle intelligence. Les récits alternés mettent en parallèle ce que fut la condition ouvrière, pas enviable mais motif de fierté, et la condition des équipiers de fastfood. Et cette condition n'en est pas une, ce n'est pas une classe, aussi défavorisée soit elle. C'est la condition de personnes qui se lèvent pour un boulot merdique, avec une hiérarchie de pieds nickelés. Une condition de survie où le sentiment d'appartenance ne peut pas être.

    Ronan


  • par (Libraire)
    15 septembre 2022

    "Venez comme vous êtes" !

    De l'experience Mac Do du rêve d'enfant à la réalité adulte...
    Métaphore du monde moderne !


  • par (Libraire)
    14 septembre 2022

    « On y va, mais c’est exceptionnel ! »

    Un de ces romans où les héros ne sont pas des héros, un de ces romans qui transcrivent de façon quasi surnaturelle les angoisses du quotidien, les faiblesses, les doutes, les craintes, et au-delà de tout ça, les envies, les rêves. Un premier roman touchant, sur les gens qui n’ont pas trop de sous, la difficulté de les avoir et l’envie, toujours, malgré tout, d’offrir un quand même un bout de sourire aux enfants à l’arrière de la voiture. « On y va, mais c’est exceptionnel ! »


  • par (Libraire)
    9 septembre 2022

    Quand elle y allait petite, c’était la fête avec son frère. Aujourd’hui qu’elle vit l’envers du décors, la fête est finie. L’efficacité doit-elle toujours être au détriment de l’humanité ?


  • par (Libraire)
    3 septembre 2022

    Un parallèle ouvrier/employer de fast food

    La narratrice du texte raconte en parallèle sa propre expérience de travail dans un fast-food et ses souvenirs de son père ouvrier.
    Les employés de restauration rapide seraient ils devenus les ouvriers du XXIème siècle? Toute l'empathie que l'on peut avoir pour ce personnel de l'ombre en lisant ce texte nous donne une envie de rébellion contre un système de lobotomie normalisée dans les grandes franchises.


  • par (Libraire)
    2 septembre 2022

    Naviguant entre passé et présent, « En salle » est le récit acerbe et mordant des coulisses d'une chaîne de fastfood et le portrait vibrant d'une famille ouvrière et d'une génération.

    Le passionnant premier roman de la déshumanisation au travail, servi par la voix singulière d'une autrice à surveiller !


  • par (Libraire)
    1 septembre 2022

    Asservissements modernes

    Ce roman social et familial révèle de façon percutante le fonctionnement interne du fastfood le plus connu au monde, lieu de rêves, attractif pour certains, détesté par d'autres, perçu et éprouvé comme une machine à broyer, parfaitement huilée, sans humanité, excessivement hiérarchisée. Loin d'engager un portrait à charge, la narratrice met en parallèle sa propre situation professionnelle précaire, toute jeune embauchée sur le marché du travail et celle de son père, ouvrier épuisé par des années de labeur et d'endurance physique sans avoir même atteint l'âge de la retraite. C'est un monde de tensions, de convoitises et de concurrence permanentes qu'elle met en exergue, un monde rigide où tout est contrôlé et rien n'est explicité simplement. En apparence la façade est proprette, le tutoiement est de rigueur, la rudesse est excessive, silencieuse. Ce texte a une force littéraire incroyable et dévoile un talent narratif exceptionnel.


  • par (Libraire)
    30 août 2022

    Premier roman percutant

    Claire Baglin livre un premier roman taillé à la serpe. Elle mêle ses souvenirs d'enfance où elle et son frère réclamaient d'aller au fast-food. Mais, étudiante, elle y travaille pendant une saison d'été. Elle décrit avec minutie les relations de travail, la hiérarchie, les gestes répétitifs, la chaleur, l'odeur de friture qui imprègne les vêtements, la peau, la pression...

    Un roman rythmé, précis, une écriture travaillée. Une belle découverte !

    Vanessa


  • par (Libraire)
    30 août 2022

    Roman fort et maîtrisé sur le monde du travail.

    La narratrice met en parallèle son expérience d'employée de fast-food et ses souvenirs de fille d'ouvrier à l'usine avec drôlerie, colère et tendresse.

    Son talent d'écriture et d'évocation est tel que ce roman dépasse la seule dénonciation des bullshits jobs et nous révèle une autrice qu'on a hâte de suivre.


  • par (Libraire)
    29 août 2022

    Coup de cœur d'Evelyne

    Un premier roman en forme de coup de poing !
    La narratrice vient de débuter son premier job, chez McDo. Elle nous raconte l'apprentissage absurde des codes pour les commandes, de la hiérarchie des postes sans qu'on sache toujours pourquoi celui-ci est mieux que cet autre, l'abrutissement lié à la répétition des tâches, de l'omniprésence du bruit... Ce récit social intense et douloureux parfois est aussi parcouru par le récit des plaisirs de la narratrice enfant quand sa famille allait au McDo... Étrange face à face à dix ans d'intervalle... Et c'est dans ce face à face que Claire Baglin raconte le mieux la société du travail aujourd'hui et la violence sociale en France. Se lit d'une traite.
    A découvrir absolument !
    Librairie La Promesse de l'Aube


  • par (Libraire)
    22 août 2022

    Au royaume de ronald !

    Un regard juste et original sur le monde du travail avec un construction croisée entre le passé et le présent. Elle détaille précisément ces mouvements répétitifs, ces mécanismes de travail qui nous poussent toujours à aller plus vite, à aller chercher la performance au détriment de l'humain. Un premier roman mené avec brio.


  • par (Libraire)
    17 août 2022

    Collaborer

    Un premier roman impressionnant de maîtrise, social, intime, nostalgique, et surtout très prenant, d'un réalisme qui nous met dans les bottes d'une "équipière" de fast-food, dont les tâches sont décrites dans les moindres détails, avec justesse.

    Même si le thème se rapproche de ceux explorés par les naturalistes ou les représentants de la littérature sociale, le style, tout en finesse et en clair-obscur, parvient à porter le roman dans des eaux moins familières. Une belle réussite.


  • Une primo-romancière à suivre !

    En salle est composé de 2 récits séparés par une dizaine d'années. D'un côté, l'enfance au sein d'une famille modeste qui raconte une vie de débrouille et de récup'. De l'autre, l'entrée dans le monde du travail avec un 1er emploi dans un fast food. Deux époques, deux expériences du monde du travail qui dialoguent à travers le temps.
    Ce qui frappe chez Claire Baglin c'est la rigueur et la précision dans ses descriptions du quotidien et de l'ordinaire. C'est son regard incisif, quasi clinique mais sans jugement. C'est aussi le rythme qu'elle insuffle à ses phrases et qui embarque le lecteur. C'est enfin son humour mordant, décapant. Une primo-romancière à suivre !