Dans les prairies étoilées

Dans les prairies étoilées

Marie-Sabine Roger

Actes Sud

  • 23 avril 2019

    Merlin fait des Bandes Dessinées. Tout lui réussit, ses albums se vendent bien, il vient d’acheter une vieille ferme à retaper avec Prune, son amour. Son ami André est le modèle de son héros de BD, Jim Oregon.
    Mais voilà, Laurent meurt soudainement, laissant Merlin en plein désarroi, d’autant que le testament qu’il lui a laissé le met bien dans l’embarras.
    Ah ! Marie-Sabine Roger !
    Si elle n’existait pas, il faudrait l’inventer.
    Quelle sensibilité, quelle imagination, quel humour, quel talent !
    À chaque roman de nouveaux personnages plus beaux, sympathiques et émouvants les uns que les autres.
    On se demande où elle va les chercher, comment elle peut les rendre à chaque fois si différents, si vivants, si véridiques
    Dans Les prairies étoilées, les 325 pages défilent à une vitesse vertigineuse. Outre des personnages fabuleux, la manière de penser de Merlin, traduisant des événements du quotidien en images de BD est désopilante. On rit tout en étant ému.
    325 pages de bonheur pur.